[javascript protected html] [javascript protected html]

Vous vous lancez, vous créez votre entreprise et vous vous rendez compte que trouver le nom de son entreprise est plus compliqué que prévu.

Vous cherchez de l’aide sur Internet et vous découvrez qu’il existe des sociétés spécialisées en création de nom ou naming, parmi lesquelles, l’agence Bessis.

Vous avez 100% raison de vous préoccuper de ce nom car il est important : il influencera directement la visibilité, l’image, la crédibilité et l’attrait de votre entreprise.

Si vous le pouvez, offrez-vous les services d’une agence spécialisée en création de noms. Chez Bessis, 2 créatifs spécialisés créent une multitude de noms qui seront triés par le client puis testés auprès de la cible visée de manière à identifier LE nom qu’il faudra retenir et protéger à L’INPI, Institut national de la propriété intellectuelle.

Si cependant vous décidiez de trouver votre nom par vous même, avec les moyens du bord et vos idées, voici nos conseils pour faire au mieux.

Et n’oubliez pas, le nom de son entreprise est comme le prénom d’un enfant, il est normal de lui consacrer du temps. Nous vous recommandons de bien réfléchir, de noter vos idées sur plusieurs jours, puis pour vous aider à choisir - étape finalement la plus délicate - de tester 8 à 10 propositions autour de vous.

Voici 5 pistes pour vous aider à trouver votre futur nom.

 

1 - REPRENDRE SON NOM DE FAMILLE DANS LE NOM DE L’ENTREPRISE

C’est une solution simple, pérenne, utilisable dans de nombreux univers, que vous soyez électricien ou consultant marketing. C’est une solution peu indiquée pour une start up ou une grosse entreprise mais pertinente pour une petite entreprise.

Pourquoi c’est jouable

Reprendre votre nom suggère que vous vous engagez directement et connote donc en général le sérieux et la fiabilité.

Donner son nom à son entreprise, c’est comme signer de son nom, c’est s’engager.

Que vous soyez seul ou que vous ayez un petit nombre de salariés, in fine c’est bien vous que vous vendez, votre expertise, votre savoir-faire. Votre nom c’est vous.

Avant même de contacter l’entreprise, le prospect connaîtra le nom du responsable de l’entreprise et pourra a minima le situer - sa nationalité, ses origines (rurales, nobles, bourgeoises …), voire son âge, son caractère … - et lui accorder sa confiance.

Les noms patronymiques ont été fréquents chez les grosses entreprises cf Renault, Peugeot, Pinault, Bouygues, Chanel … et sont toujours d’actualité pour de petites entreprises, par exemple pour une bonne boucherie, une entreprise tous travaux, un conseiller financier …

Ce type de nom s’inscrit dans une tradition de nomination et rassure.

Concrêtement

Vous pouvez utiliser votre nom entier : prénom + nom de famille, ou seulement votre nom de famille ou seulement vos initiales.

Si vous voulez préciser l’activité, vous pouvez associer votre nom « personnel » à un terme descriptif de votre métier.

Ce terme descriptif peut faire partie du nom ou du sous-titre décrivant l’activité de l’entreprise. Ce sous-titre a également son importance, il complète le nom.

Si vous utilisez seulement vos initiales, associez-les à un terme descriptif et citez votre nom en entier dans le sous-titre.

Contre-indication

N’utilisez pas votre nom s’il sonne mal, si vous ne l’aimez pas ou s’il vous a paru difficile à porter dans votre enfance ou dans votre métier. Votre nom d’entreprise doit vous aider, vous porter et non vous affaiblir, vous gêner.

Cela peut paraître injuste mais c’est ainsi : notre nom nous situe et certains noms sont plus faciles à porter que d’autres.

Quelques exemples : LMZ Marketing pour une consultante, Adèle Gagnier pour une directrice artistique, Bessis pour mon agence de naming, Halgatte pour une entreprise de peinture, Cantin pour un fromager affineur …

L’avis de Bessis

Dans la pratique ce type de nom fonctionne souvent assez bien voire mieux que nombre de noms plus créatifs mais peu convainquants.

Mon agence s’appelle Bessis, nous portons un nom de famille alors que la plupart de nos concurrents portent des noms créés, c’est un atout.

 

2- REPRENDRE SON PRENOM OU UN DIMINUTIF DE SON PRENOM

Dans certains univers un joli prénom ou une association de prénoms fonctionnent bien et constituent également une solution simple.

Pourquoi c’est jouable

Si vous travaillez en couple ou avec un ami ou un proche, c’est une aspérité intéressante que vous pouvez avoir intérêt à évoquer dans votre nom.

Le prénom ou le diminutif introduisent de la proximité avec le client final. Ils suggèrent une relation moins formaliste, plus décontractée, plus chaleureuse que le nom de famille qui suggère une relation plus professionnelle donc plus distante.

Reprenez votre vrai prénom et non un prénom inventé car dans cette solution, comme précédemment, le maître mot est l’authenticité.

Un exemple célèbre : Michel et Augustin

Les 2 fondateurs ont accolé leurs prénoms réels, l’association est agréable à l’oreille et fonctionne bien : un prénom classique est associé à un prénom plus original, les 2 prénoms se complètent harmonieusement.

D’autres exemples :

Chez Willy pour un restaurant
Robert et Denis pour une poissonnerie

 

3- CHOISIR UNE PETITE EXPRESSION COMME NOM D’ENTREPRISE

On monte d’un cran en termes de recherche créative. Vous le devinez cette solution réclame plus de travail que les précédentes. Elle réclame aussi que vous ayez un petit talent littéraire même si trouver une jolie expression est plus abordable pour un particulier que trouver un bon nom en un seul mot.

Par ailleurs cette solution est aussi plus hasardeuse que les précédentes ; ne vous lancez pas sans avoir testé une palette d’idées, si possible avec des clients potentiels.

Pourquoi c’est jouable

L’intérêt d’une bonne expression est qu’on la remarque, qu’on s’en souvient ce qui permet de se faire plus vite connaître. Par ailleurs cette expression vous démarque et peut séduire naturellement vos clients potentiels.

Concrêtement

On aborde ici une recherche de nature plus créative. 

Pour être créatif efficacement il faut respecter 2 règles.
Règle 1 : ne vous censurez pas, séparez la production et l’évaluation, cherchez très largement sans vous juger.
Règle 2 : Faites feu de tout bois. Inspirez-vous de tout ce que vous voulez : votre métier, votre produit, votre positionnement, vos convictions et même vos goûts personnels. Privilégiez d’abord la quantité d’idées.

Une façon de procéder est de noter tout ce que vous vient à l’esprit sur votre offre, tout ce que vous aimez dans votre univers, tout ce que vous voulez dire et être … En jouant avec les mots, en convoquant tout vos souvenirs de films, livres, proverbes …

Puis vient l’étape de la sélection de vos idées. il faut trier en vous demandant ce qui pourrait faire sens et attirer vos clients.

Notre conseil : n’allez pas trop loin, ne prenez pas trop de risque quand vous choisirez votre nom. N’oubliez pas que votre nom d’entreprise doit à la fois vous plaire et séduire vos clients. On peut se laisser emporter par l’enthousiasme de la création et oublier les attentes-clients. Oui à la prise de risque pour une accroche, une baseline, une campagne ponctuelle, non quand il s’agit du nom-même de l’entreprise, censé durer plusieurs décennies.

Quelques exemples :

Voici des fleurs… pour un fleuriste. Début d’un poème de Verlaine « Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches »
L’éclair de génie pour une patisserie spécialiste des éclairs
Sax machine pour un magasin et atelier de saxophones
Little less conversation pour une agence de publicité
Heureux les curieux pour un pop up store
Bleu Vert Mer pour un atelier de cours de peinture dont l’enseigne reproduit une partie d’un tableau de Vermeer
Les Javottes pour une boutique de vêtements créée à l’origine par 2 amies

 

4- S’INSPIRER DE SA LOCALISATION OU DE SON LIEU

Si vous avez une très belle adresse, si vous exercez dans un beau lieu typé, vous pouvez avoir intérêt à le dire dans votre nom. Sinon abstenez-vous.

Pourquoi c’est jouable

Parce que votre adresse ou votre lieu vous positionne dans du haut de gamme, vous tire vers le haut ou suggère une personnalité différente, valorisante et attirante dans votre univers.

Concrêtement

Soit vous reprenez directement l’adresse ou le lieu, soit vous recherchez des expressions bien tournées et dans ce cas, les conseils sont les mêmes que précédemment.

Contre-indication

Quand votre adresse n’est pas premium, ne la mentionnez pas, vous n’avez aucun intérêt à la faire figurer dans votre nom. De nombreux artisans, commerçants ou cafés mentionnent leur adresse dans leur nom, même si elle est standard. C’est selon moi une erreur, qui les tire vers le bas, qui les dépersonnalise.

Même si elle joue un rôle pour le client, l’adresse de l’entreprise n’a pas à être signalée dans son nom-même, sauf cas précités. Il faut la communiquer par ailleurs, éventuellement dans le sous-titre, mais pas dans le nom.

N’oubliez pas que pour que votre nom soit porteur, il faut qu’il raconte le début d’une histoire, or une adresse, même connue, ne dit rien de vous. C’est une information d’ordre pratique qui n’est pas assez valorisante pour figurer dans le nom.

Quelques exemples  :

Espace Flandres pour des locations de salle à Lille
Le dernier métro pour un restaurant longeant une ligne de métro aérien à Paris
Ten years after (Groupe de rock) pour des salles de réunion typées années 70
Un bistrot sur le quai pour un restaurant à Trouville

 

5 – REPRENDRE ET ASSOCIER LES TERMES DESCRIPTIFS DE L’UNIVERS DE L’ENTREPRISE

 Cette piste est la dernière bien qu’elle corresponde sans doute à la pratique la plus courante des créateurs d’entreprise ; en effet beaucoup d’entrepreneurs se contentent de reprendre dans leur nom, un ou plusieurs termes décrivant leur métier ou des termes généraux très utilisés. Problème : ça ne suffit pas.

Pourquoi ce n’est pas jouable

Les noms qui en résultent sont plats, banalisés, ennuyeux. Ils s’opposent à l’émission d’une personnalité propre.

Multiservices Blabla, Blabla SARL, Avenir Blabla, Blabla Services, Activ Bla bla …Tous ces noms vous dépersonnaliseront si vous ne les associez pas a minima à votre nom propre ou à un élément fort de votre identité.

Pensez à toutes les entreprises dont vous avez été client mais dont vous avez oublié le nom, parions qu’elles ont un nom de ce type.

Fuyez ces noms, vous devez trouver mieux.

Seule condition : réinventer

La seule façon de se démarquer est de parvenir à revisiter les noms descriptifs de son univers. Mais ce n’est pas facile et tous les univers ne sont pas égaux ; trouver un bon nom de fleuriste est plus facile que trouver un bon nom de plombier… Ce qui explique que je cherche encore un joli nom de plombier …

Quelques exemples de noms qui réinventent les termes descriptifs de leur univers :

La Marketeraie pour un institut d’études marketing
E-architecte pour une société d’armoires à plan
Exotica pour un traiteur libanais
1001 couleurs pour une entreprise de peinture

La trouvaille est possible mais réclame une patte créative ou une étincelle qui ne sont pas données à tout le monde …

Dernier aspect : faut-il déposer le nom de son entreprise à l’INPI ?

Pour répondre à cette question, nous vous renvoyons à notre article dédié : Comment protéger son nom d’entreprise

 

En conclusion 

Vous l’avez compris : son nom est un élément important de votre entreprise.

Ce nom doit d’abord vous porter vous-même, vous donner envie de vous lever le matin, de vous battre. Les évocations de ce nom, son sens pour vous joueront un rôle dans votre motivation à vous engager pour lui. Ce nom doit aussi attirer vos clients potentiels, distinguer et valoriser votre entreprise.

Quand on devient client d’une entreprise, on n’achète pas seulement des caractéristiques objectives, on achète aussi un esprit, une personnalité qui sont communiqués d’emblée par le nom de l’entreprise. Il faut donc que vous pensiez aussi à vos clients en choisissant votre nom : quelles sont les qualités qu’attendent les clients, quels peuvent être vos atouts auprès d’eux ? Ce nom que j’envisage peut-il suggérer ces qualités et atouts ?

Vous devez comprendre que toutes les images associées au futur nom sont amenées à se transférer sur l’image de l’entreprise car son nom résume une entreprise.

Une chose est sûre : fuyez la banalité. Quand un nom est banal, on ne le remarque pas , on ne le retient pas et il suggère une prestation standard, banale ; aucun client n’a vraiment envie de ça.

Si c’est trop difficile et prise de tête, reprenez simplement votre nom ou votre prénom. Ils vous représentent, ils correspondent à la réalité de l’entreprise, ils signent votre engagement.

Si vous avez envie de vous démarquer, d’affirmer votre personnalité, lancez-vous dans une recherche créative, osez un jeu de mots, une jolie expression, un clin d’oeil.

Dans ce dernier cas, ne choisissez pas votre nom sur un coup de tête, ne vous décidez pas sans tester autour de vous. Pesez bien le pour et le contre, prenez le temps nécessaire.

Et si vous n’y arrivez pas, si vous souhaitez plus d’idées, être accompagné, conseillé, appelez-nous, c’est notre métier !

Allez, bonne chance dans votre recherche !

Corinne Bessis Dirigeante Bessis, agence de naming et d’exaltation d’offres.

Ce site a été optimisé pour vous offrir une meilleure expérience avec un affichage en plein écran.
Merci d'agrandir votre fenêtre.
Je souhaite continuer malgré tout Ce site a été optimisé pour vous offrir une meilleure expérience avec un affichage en plein écran.<br>Merci d'agrandir votre fenêtre.